Colloque « Approche instrumentale, expansion et devenirs » 24/26 nov. 2021

Alors que le développement s’impose depuis les années 2000 comme une question incontournable dans le champ de l’ergonomie, il apparaît opportun de revenir sur la naissance et les évolutions de l’approche instrumentale portée par Pierre Rabardel au cours des années 90 dans sa conceptualisation développementale des relations que les hommes et les femmes construisent avec la culture (Rabardel, 1995).
À la croisée de l’ergonomie et de la psychologie, cette approche définit le rapport instrumental des sujets au monde, aux autres et à eux-mêmes et trace les genèses qui sont à l’oeuvre dans les situations de travail de vie quotidienne et de formation dans une perspective développementale de l’activité humaine : productive en ce qu’elle vise l’atteinte de buts et l’obtention de résultats, l’activité est également constructive dans la abrication continue de ressources pour un agir futur. Venant enrichir cette base conceptuelle, les propositions du sujet capable étayent en 2005 l’approche instrumentale cependant qu’une diversité de propositions voient le jour rassemblant les travaux d’un collectif de chercheurs en ergonomie et didactique professionnelle (Folcher, Samurçay, Vidal-Gomel, Bourmaud, Béguin, etc., 2005). Au plan international, l’approche instrumentale entretient des liens de parenté avec d’autres courants qui s’inscrivent dans la filiation de Vygotsky (1934) et des théories de l’activité, donnant lieu à une diversité de contributions (Nardi, 1996 ; Engestrom, 2000 ; Engestrom & Sannino, 2020…).
Approche théorique autant que pierre angulaire des pratiques d’intervention, ’approche instrumentale constitue un socle conceptuel commun aux recherches en ergonomie menées à l’université Paris 8 tout en défrichant de nouveaux champs tel que la conduite de projets d’innovation par l’usage (Folcher, 2010) et la fabrication de mondes communs (Beguin, 2005), la prise en compte des systèmes de ressources et de valeurs des sujets pour la conception (Bourmaud, 2006 ), l’ergonomie orientée enfant (Decortis, 2015), ou encore le détour du côté de l’art (Bationo-Tillon, 2017).
Par ailleurs, de nombreux auteurs ont par la suite instrumentalisé ce cadre théorique depuis une diversité de disciplines (sciences de l’éducation, didactique professionnelle, gestion, art, etc.).
Ce colloque sera ainsi l’occasion de rassembler les auteurs incontournables ayant contribué à développer toute une série de concepts concourant à l’évolution du cadre original de l’approche instrumentale. Il aura pour ambition de rendre compte des genèses en cours de l’approche instrumentale par l’entremise des questions suivantes :
Comment la diversité d’auteurs s’est-elle emparée de ce cadre théorique pour l’adapter aux problématiques de sa discipline, de ses terrains, contribuant à étayer le cadre d’ensemble de bien des manières ? Comment ce cadre théorique s’est-il construit en strates au cours du temps, s’ouvrant à de nouveaux champs d’investigation ? À de nouvelles problématiques ?
À travers ce colloque autour de l’approche instrumentale, nous souhaitons ouvrir les perspectives et chantiers conceptuels actuels et en devenir au regard des enjeux contemporains de la société, de la formation et du monde du travail.

Comité scientifique du colloque
Anne Bationo Tillon [Haute Ecole Pédagogique Vaud / Université Paris 8]
Viviane Folcher [Université Paris 8 / Agrosup Dijon]
Gaëtan Bourmaud [Université Paris 8]
Françoise Decortis [Université Paris 8]

Inscriptions

En présentiel : https://framaforms.org/inscription-colloque-approche-instrumentale-1626083695

En ligne : https://framaforms.org/inscription-colloque-approche-instrumentale-en-ligne-1631265026

2 commentaires sur « Colloque « Approche instrumentale, expansion et devenirs » 24/26 nov. 2021 »

Commentaires fermés